Menu Fermer

CEF « EXTRA LOR  »  OU « EXTRA ORL »

Propriétés du CEF « Extra Lor » également appelé « Extra ORL » :

  • Favorise la prévention et la correction des affections des organes ORL et des voies respiratoires inférieures (oreille, nez, cavité buccale, gorge, larynx, poumons) d’origine différente : virale, bactérienne (IRVA, grippe, otite, rhum, sinusite maxillaire, adénoïdes, angine, bronchite, trachéites, laryngites, tonsillites, etc.) sous forme aiguë ou chronique ;
  • Aide à corriger les troubles de l’audition survenus à la suite de maladies infectieuses, provoquées par des agents différents : virus, staphylocoques, streptocoques, fongus, etc. ;
  • Favorise l’élimination des symptômes accompagnant les affections des organes ORL et des voies respiratoires inférieures (œdème de la muqueuse, raclement de gorge, toux, etc.) ;
  • Aide à accélérer le rétablissement suite aux affections subies ;
  • Contribue à éliminer les symptômes de « nez bouché » en cas de manifestations allergiques telles que rhinites, sinusites, rhino-sinusopathie… ;
  • Constitue une prévention efficace contre d’éventuelles complications qui provoquent diverses maladies graves de systèmes d’organes différents ;
  • Aide à préserver l’immunité pendant la période d’épidémies et maladies saisonnières.

Le Correcteur d’Etat Fonctionnel « Extra Lor » est indiqué :

  • ​ En présence de maladies chroniques et aiguës des organes ORL ;
  • Aux personnes qui parlent souvent et beaucoup en public ;
  • Pour la prévention des maladies lors d’épidémies saisonnières.

Recommandations d’utilisation de la plaque de Koltsov « Extra Lor » :

  • Structurer à l’aide du CEF « Extra Lor » l’eau potable, produits liquides (gouttes nasales, solutions d’inhalation pour la gorge, sirops, décoctions, etc.) ;
  • Faire des recharges énergétiques et appliquer en projection du chakra de la gorge ;
  • Le temps de structuration de l’eau sur le CEF « Extra Lor » est d’au moins 20 min.

Composition :

Le CEF « Extra Lor », appelé également « Extra ORL » comporte la polarisation de l’eau de l’une des sources thermales Shargaljuut dans l’aïmag de Bayankhongor, en Mongolie.