Menu Fermer

CEF « Neurocéphal »

  • Contribue à prévenir, corriger et traiter dans le cadre d’une thérapie associée à un large spectre de maladies touchant l’appareil musculo-squelettique, les articulations ainsi que les vertèbres (ostéoporose, ostéoarthrose, arthrose, arthrite, spondylarthrose, sciatique, lésions ligamentaires, lumbago, névralgie, névrite, convulsions, troubles vasculaires autonomes, blessures, entorses, etc.
  • Vise à activer la synthèse des principaux éléments qui constituent le tissu cartilagineux (ce processus ralentit avec l’âge), à renforcer les tendons et les ligaments, à augmenter l’immunité générale et locale
  • Ralentit la progression des processus dégénératifs et dystrophiques dans les articulations, la colonne vertébrale, les muscles, le cartilage et les tissus mous, améliore les processus métaboliques dans les tissus cartilagineux et articulatoires, restaure le liquide synovial, inhibe la destruction et active les processus de formation osseuse en stimulant les cellules jeunes, contribue à activer la production de collagène
  • Constitue un support en cas de mobilité réduite et/ou de raideur, y compris celles causées par des perturbations dégénératives et/ou dystrophiques dans le tissu fibreux des disques intervertébraux ; en cas de hernies discales
  • Provoque un effet analgésique et anti-inflammatoire, réduit le gonflement, améliorant de ce fait la mobilité, augmente l’amplitude des mouvements permis par les articulations, rétablit la bonne sensibilité des doigts en cas de perturbations des réflexes dans les fibres nerveuses
  • Améliore la microcirculation dans les tissus, normalise les processus métaboliques dans les articulations et les muscles
  • Active les processus de détoxification, constitue un remède efficace contre la goutte, aide à éliminer les dépôts de sel dans les articulations et les organes internes (particulièrement dans les reins), contribue à l’élimination de l’acide urique, mais aussi au rétablissement des processus de sa synthèse
  • Permet de freiner le processus d’élimination du collagène en activant le processus de sa production naturelle dans le corps, ce qui a pour conséquence positive de réduire le risque de nombreuses maladies liées à l’âge, de prévenir le vieillissement (peau belle, souple et hydratée), d’avoir des articulations et des ligaments en bonne santé, des os solides et des cheveux brillants
  • Indispensable en cas de sollicitation accrue de l’appareil locomoteur pour les groupes de population à risque (âgés de plus de 45 ans, en surpoids, sportifs, etc.), ainsi que pendant l’adolescence dans le cadre de la croissance osseuse et de la formation du squelette
  • L’eau ainsi structurée et informée possède un haut niveau de biodisponibilité ; de plus, contrairement aux formes médicamenteuses, elle ne provoque pas d’effets indésirables sur l’organisme (appareil digestif, foie, peau, muqueuses, etc.)

Conseils d’utilisation du CEF « Neurocéphal » 

  • À utiliser comme un moyen de prévention autonome entrant dans le cadre d’une thérapie incluant également les traitements médicamenteux et autres soins et actes recommandés par les médecins
  • Buvez de l’eau claire et structurée à l’aide de ce CEF selon les recommandations de l’OMS : 30 ml pour 1 kg de masse corporelle chaque jour. La région où vous vivez est à prendre en considération : dans les régions au climat chaud, veillez à augmenter votre consommation d’eau
  • Il est possible de structurer des remèdes externes tels que pommades, crèmes et autres préparations. Vous pouvez aussi procéder à des soins à l’argile ou des pansements et baumes si ceux-ci sont recommandés dans le cadre de votre thérapie
  • Recommandé pour les personnes pratiquant une activité sportive intense (sport, fitness), les personnes en surpoids, pour la rééducation après des traumatismes ou des fractures. Recommandé aux enfants en période de croissance ou de développement de l’appareil musculo-squelettique, aux adultes à des fins de prévention ou de traitement des infections
  • Procédez à des recharges de l’appareil locomoteur 1 à 2 fois par jour. Ce CEF peut être utilisé dans le cadre d’une action combinée avec d’autres CEF ayant le même champ d’action
  • Il est possible de compléter ce CEF par de l’aromathérapie. Les huiles essentielles peuvent aider à atténuer les symptômes grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires et analgésiques. Autres possibilités d’utilisation : lampes aromatiques, pendentifs, diffuseurs, massages incluant les huiles essentielles suivantes, préalablement structurées à l’aide de ce CEF : pomme, basilic, hélicryse (ou immortelle), gaulthérie, poirier, gingembre, piment de cayenne, camphre, lavande, labdanum, citronnelle, marjolaine, noix de muscade, menthe poivrée, camomille, bois de santal, eucalyptus. Par exemple, pour un massage d’une zone posant problème, ajoutez environ 12 gouttes d’une seule huile essentielle pour 30 ml de base neutre, ou faites un mélange de différentes huiles en veillant à vérifier avant toute utilisation que celles-ci ne vous provoquent aucune réaction allergique. Attention : avant toute utilisation, lisez attentivement les règles d’utilisation de vos huiles essentielles sur la notice accompagnant chaque produit

Le CEF renferme la polarisation de traitements ayurvédiques et médicamenteux efficaces, mais aussi de la glucosamine, de la chondroïtine, du collagène, de l’acide hyaluronique, du shilajit, du méthyl-sulfonyl-méthane (МСМ), de la sélénométhionine, des vitamines C, D3 et B, ainsi que des microéléments chelatés.

Durée de structuration de l’eau : 15 minutes.